Facebook EmaiInACirclel
Développement front-end, back-end

Analyse de Windows 8 Metro : 2ème partie, les contrôles tactiles

Cornel Fatulescu
Cornel Fatulescu
Chief Platform Officer

Première partie

Controles tactiles

Une des évidence qui apparait en utilisant metro, est le fait que cette interface à été crée avant tout pour une approche tactile.
Microsoft, l’a d’abord implémenté sur leurs Windows Phone, puis sur leur console… et cela était logique.
L’interface possède de gros boutons, tout est simplifié… et c’est pour cela que c’est fait pour les petits écrans des telephones ou le kinect de la xbox.

> Windows phone :
Sur les téléphones, l’interface metro est particulièrement bien pensée. Les gros boutons sont particulièrement ergonomiques vu qu’il est difficile de cliquer sur un petit écran. Pour ces même raisons, les listes semblent parfaitement pensées pour accéder aux applications et autres contenus du téléphone.
Mais c’est également l’affichage dynamique de certains « carrés » qui donne encore plus de fraicheur à ce design, en permettant d’afficher des informations complémentaires sans pour autant perturber le sens premier de lecture (le nom de l’app)
Cette interface avait pour but de concurencer iOS et Android et il faut avouer qu’elle le fait très bien.

> XBOX 360 :
Sur la Xbox, le but de cette interface est destinée a tirer partie des capacités du kinect. L’interface révolutionnaire de reconnaissance de mouvements n’est certes pas aussi précise qu’une manette, mais c’est justement pour cela que l’interface Metro est particulièrement efficace. Les larges rectangles sont toujours la, mais la différence ici vient du fait que la plupart des utilisateurs n’ont pas le Kinect, et du coup, ils sont obligé d’y accéder à l’aide d’une manette classique… Et avec cette dernière, l’interface n’est pas aussi bien pensée qu’avec Kinect. La navigation est même difficile. Il n’y a aucun moyen de mesurer le degré de profondeur et souvent des carousels s’accaparent le focus sans que cela soit signalé.
On peut imaginer que cela fait pourtant partie de la nouvelle stratégie de Microsoft visant à transformer sa console en plateforme multimédia… mais les Joueurs ne l’apprécient pas vraiment surtout qu’elle leur est imposée, qu’ils l’aime ou non.

Il est clair que Microsoft veut appliquer cette nouvelle interface metro à tout ses systèmes, mais il apparait vite que la version PC est la moins adaptée à ce genre d’experience utilisateur. Pourquoi cela ? Car les téléphones et les interface de reconnaissance de mouvement sont dénué d’une chose que le PC a : la précision.

Clairement, Microsoft a a bien révisé ses leçons d’ergonomie, et applique avec Metro de nombreux nouveau concepts qui sont excellents sur le papier (vu qu’ils se basent sur des lois ergonomiques) mais cela marche-t-il ?

Après de nombreuses années, MS cède aux sirènes du design, mais cela semble l’être aux dépends d’une experience utilisateur totallement nouvelle. Passons en revue ces changements.

Design des applications

Peu d’applications ont été faites jusqu’a présent, mais quelques bonnes pratiques peuvent cependant être analysées.
Premièrement, la navigation verticale a été remplacé par une navigation horizontale. Certaines applications essayent parfois de les mélanger, mais cette rareté se doit de le rester tant cette double navigation entraine des pertes de focus et participe à une mauvaise experience utilisateur.
Aujourd’hui, le template de base des applications peut être résumé comme suit : une image plein écran sur la première « slide » et à mesure que l’on enchaine les slides, la taille des « carrés » devient de plus en plus petite. En fait, la hierarchie visuelle s’affirme clairement comme une lecture de gauche à droite et ce sur différentes slides. la loi de Fitts est ici un peu trop appliquée à la lettre et se fait aux dépens de contenus très succincts.

Aujourd’hui, la plupart des applications ressemblent plus à une vitrine de ce qui peut se faire en terme de mise en forme. C’est très amusant d’avoir son information présentée de nouvelle manière à chaque fois, mais cela n’aide pas vraiment à instaurer des réflexes pour l’utilisateur vu qu’il doit toujours redécouvrir une nouvelle manière de naviguer. Même au milieu de slides, une nouvelle hierarchie visuelle s’instaure. C’est d’ailleurs le standard qui va devoir être appliqué dans les applications.

Une des choses les plus perturbante dans les applications existantes est l’absence de fil d’ariane ou au moins quelque chose qui pourrait permettre à l’utilisateur de mesurer le niveau de profondeur dans lequel il est. Pour cette raison, la plupart des applications semblent se limiter à un click de profondeur, mais d’autres comme Reader et sa navigation catastrophique est quasiment inutilisable sur un PC. C’est pourquoi dans la plupart de ces cas, l’utilisation d’onglets peut s’avérer très utile.

Diverses remarques

– Les menus d’options s’affichent en haut et/ou en bas de l’écran
– Dans les formulaires, les menus déroulants se comportent tels que l’ergonomie le recommande (centré sur l’élement selectionné) mais pour l’utilisateur basique de windows, cela peut être très confus au milieu d’autres multiples changements
– Il n’y a pas de vrai standard instauré concernant le design des boutons (à l’exception de l’utilisation de la flèche de retour)
Le moteur de recherche est déporté des applications pour être affiché dans le menu du magic corner droit. Même dans les applications possédant un moteur de recherche, il ne s’agit en fait que d’un raccourci pointant vers la fonction système.

Les écrans de chargement semblent être partout afin de bien signifier à l’utilisateur ce qu’il est en train de faire, et surtout de la faire patienter. Mais cela peut venir de la version de démonstration vu que les premières vidéos de présentation montrent que les applications se lancent très rapidement.
– Tout est géré avec des grilles. Les carrés et les rectangles sont présent partout.
– Les couleurs des « carrés » de metro n’ont pas de vrai signification
– Il n’y pas de manière de se repérer au sein d’une application. C’est pour cette raison que les interactions doivent être limités à 1 click
– Les boites de dialogue sont affichées sur toute la largeur de l’écran
– Les notifications s’affichent désormais en haut a droite de l’écran

Questions :

Quel impact la nouvelle tablette Surface va-t-elle avoir sur Windows 8 ? Windows 8 a-t-il été pensé pour Surface ?

La nouvelle tablette Surface est sortie et il n’est pas difficile de voir que windows 8 a été pensée pour cette tablette.
L’utilisation de Metro est justifiée sur les windows phone et la xbox 360 vu que les 2 utilisent un système de pointage qui manque de précision. En ce qui concerne la version PC, nous savons que la souris est capable d’une précision au pixel près. C’est pourquoi, lorsque l’on utilise Metro avec une souris, on a parfois la sensation d’utiliser un OS pour enfants. Tout est coloré avec des gros boutons et cela se fait encore une fois au dépens d’un contenu riche.

Mais au contraire, une tablette est clairement un outil qui lui aussi manque de précision. Surface n’est pas juste une tablette vu qu’un clavier peut, et sera ajouté pour profiter de l’utilisation complète.
Avec Surface, MS est en fait en train de construire un PC portable tactiles. A cete égard, Metro pourrait fort bien devenir une très bonne interface graphique. Mais comme toujours, seul le temps nous le dira… Pour le futur cependant, créer une application destinée spécifiquement à Surface semble être la meilleur option. Les jeux seront surement les premiers à bénéficier de la capacité tactile, mais il serait intéressant de trouver des mécanismes qui pourrait s’appliquer a des solutions d’entreprise.

Le double écran (?) sur Surface, offre de nouvelles possibilités

http://www.youtube.com/watch?v=jozTK-MqEXQ&feature=player_detailpage#t=1152s

Cette nouvelle manière d’organiser son espace de travail peut fort bien devenir une nouvelle manière intéressante d’appréhender la création d’applications. Quels genre d’éléments peuvent être vus toute la journée tout en travaillant ?
Twitter ? Facebook ? IRC ?
Je n’ai pas réussi a trouver une seule application qui se mette à jour toute seule lorsqu’elle est fixée sur un des cotés. Même celle pour twitter.
Il est difficile de voir quels pourraient être les atouts de cette nouvelle fonction. La possibilité de gérer 2 bureaux en même temps aurait pu apporter un réel plus à cette fonctionnalité, mais pour l’instant, le fait de dédoubler son écran semble plus faire office de gadget qu’autre chose.

Quel genre de solution peut être envisagé/proposé aux entreprises ?

Pour l’instant, le genre le plus approprié pour une société, semblerait être un Intranet qui se concentrerait sur des articles. Ce genre d’application pourrait facilement dynamiser un outil qui est souvent vu comme quelque peu ennuyeux par ses utilisateurs.
Vu qu’il n’y a pas beaucoup d’applications pour le moment, il n’y a pas vraiment d’app qui sorte du lot et qui démontre la puissance et la meilleure utilisation de metro.

Conclusion

Après avoir utilisé Metro pendant plusieurs jours, je ne sais pas exactement quoi en penser.
D’un coté sa prise en main est assez perturbante, et de nombreux utilisateurs seront instantanéments perdus. Mais d’un autre coté, après avoir lutté pendant de nombreuses heures; et à ma surprise; le nouveau menu démarrer semble vraiment fun et intuitif à utiliser.

Bien sur, la disparition du menu démarrer est assez déstabilisant, mais soyons réalistes : pour la plupart des utilisateurs de Windows, il prenait beaucoup d’espace dans la barre de démarrage et n’était pas tant utilisé que cela. Après tout, pour 80% des utilisateurs, un navigateur, l’explorateur windows et (peut être) un client mail est amplement suffisant. C’est pourquoi d’une certaine manière cela fait vraiment sens.
Pour ce qui est des applications Metro existantes, même s’il est trop tôt pour émettre un jugement, on remarque qu’elles n’apportent vraiment aucune valeur ajoutée. Dans la plupart des cas, on sent que le design a été préféré au contenu lui même et bien vite, ces applications seront vite inutiles pour la version PC à moins que d’ici la de bonnes idées ainsi qu’une navigation intuitive fasse leur apparition. Il faut dire que pour la plupart de ces apps, un site internet est souvent bien meilleur que l’application… et le tout à portée d’un click.

Mais l’interface de Metro doit être prise pour ce qu’elle est : un répertoire d’applications destiné à être utilisé via une interface tactile.

Les tablettes Surface ajouteront leur sens tactil qui manque tant à la version PC, et c’est peut être la que les choses intéressantes peuvent commencer.

Aujourd’hui, l’idée même d’utiliser des applications tactiles dans un environnement de travail semble inefficace et épuisant physiquement. Mais c’est la que l’imagination des designers peut s’exprimer et l’on est en droit d’imaginer que les jeux seront probablement les premiers a nous montrer des applications qui réussiront à mélanger la navigation au clavier et tacile.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *