Applications mobiles : 3 axes d’excellence

Aymeric LIBEAU

CONSULTANT SENIOR

Je suis régulièrement confronté à la question “comment faire une application mobile différenciante ?”. La réponse n’est pas simple car elle couvre tous les domaines gravitant autour de l’application mobile (service, marketing, amélioration, technologie, coût, etc.). Dans tous les cas, sans précision, ma réponse systématique est la suivante :

Je considère que l’excellence d’une application la place au-dessus de la mêlée mais surtout qu’elle prend en compte des contraintes qui ne sont pas les préoccupations de la majorité. D’un autre côté, des préoccupations standards doivent bien sûr être prises en compte et représentent un minimum « syndical » pour les usagers, n’apportant aucune excellence. Je pense notamment au bon fonctionnement de l’application, qui doit par ailleurs être « jolie », facile à maintenir (développée avec des règles partagées par le plus grand nombre), etc.

Comment faire sortir une application mobile du lot.

Mais 3 axes me paraissent essentiels par-dessus tout pour qu’une application mobile sorte vraiment du lot:

Assurer une bonne performance dans la durée

Au-delà du bon fonctionnement de l’application mobile (sans défaut, sans message d’erreur), il faut s’assurer de sa performance. Il faut disposer du système de mesure qui va permettre d’évaluer l’évolution des performances au travers des nouvelles versions publiées mais également des nouveaux mobiles arrivant sur le marché. Autre point d’attention sur la performance, il faut s’assurer que les webServices (Il existe encore des applications mobiles sérieuses sans webServices ?? :))soient également performants et que toute la mécanique derrière le webService soit bien huilée.

Dès le début, il faut définir quels sont les critères de performance attendus de l’application mobile.

Investir dans la sécurité

La sécurité est un enjeu caché fondamental des applications mobiles. Les données transitant par le mobile ne sont peut être pas très sensibles (mais toutes les données sont sensibles, c’est juste un puzzle à reconstituer !! :)), il faut quand même porter une attention très particulière à leur protection : accès, collecte, stockages (locaux et distant), transmission et maintien de leur intégrité de bout-en-bout.
L’importance de la sécurité, tout le monde en est convaincu mais dans les faits, il est toujours difficile de justifier une dépense de moyens quand la préoccupation est sur la partie fonctionnelle. Cette sécurité incontournable devient vite un frein mais il ne faut pas qu’elle devienne un point d’arrêt par son absence. Investissez toujours (raisonnablement) dans la sécurité, c’est un facteur de longévité.

En savoir plus sur les contraintes liées aux applications mobiles et comment y faire face

Porter une attention particulière à l’ergonomie

Qu’est-ce qui va faire le succès d’une application mobile auprès des utilisateurs ? Son service évidemment ; sa visibilité, certainement ; mais aussi sa facilité de prise en main, autre axe majeur. Il faut donc travailler sérieusement l’ergonomie, l’UI (User Interface) et l’UX (User eXperience). Porter une attention particulière à l’ergonomie ne signifie pas d’avoir une interface « jolie » mais de remonter jusqu’à l’environnement d’utilisation. Il faut adapter l’utilisation à son environnement, c’est essentiel et cela demande une grande part d’observation. Ce n’est pas toujours facile quand on a besoin d’avancer rapidement.

L’application mobile qui fera la différence aura pris en compte dès sa conception ces 3 axes. Cette prise en compte initiale évite d’avoir à faire des choix dans l’urgence sur l’orientation à prendre vers l’un ou l’autre des axes. En termes d’engagement budgétaire, cela implique également une amélioration continue.

La valeur d’une application mobile ne se mesure pas que par son périmètre fonctionnel. L’ergonomie et la performance sont essentielles pour réduire les freins à d’adoption. La sécurité est une exigence cachée qui devient vite incontournable quand les faiblesses sont connues. Ces 3 axes d’attention pour l’excellence applicative ne sont pas légion aujourd’hui. En optimiste reconnu, je suis convaincu qu’ils deviendront standard et que d’autres critères d’excellence apparaîtront. J’en vois déjà apparaître quelques-uns…

Lisez aussi :

Développement d’application mobile : réussir son externalisation
Applications mobiles : choisir une architecture