Facebook EmaiInACirclel
Blockchain

Ethereum, une infrastructure logicielle qui prend une avance décisive

PentaGuy

Blogger

Ethereum est une infrastructure logicielle de base pour le développement d’applications distribuées, décentralisées et utilisant les principes fondamentaux des cryptocurrencies, introduits par Bitcoin et repensés et améliorés par Ethereum.

Ethereum peut être utilisé pour construire tous types d’applications. L’ETH est la monnaie créée par Ethereum pour récompenser les nœuds qui exécutent les scripts.

Il existe de nombreuses d’applications distribuées faites avec l’etherum : systèmes de vote, registres de nom de domaine, places de marché financier, plateformes de crowdfunding, plateformes de gouvernance d’entreprise, propriété intellectuelle …

Ethereum est en passe de prendre une avance décisive. Son avantage concurrentiel réside dans un langage de programmation dédié (dit « Turing-complete ») et dans une crypto-monnaie propre, l’Ether, qui permettent ensemble de construire ses propres applications décentralisées autonomes. En structurant les couches d’accès à sa blockchain, Ethereum joue un rôle clef dans l’adoption de la technologie Blockchain.

En juillet 2014, Ethereum a levé l’équivalent de 18,4 millions de dollars en vendant sa propre monnaie, l’ETH contre des bitcoins.
La multiplication des projets utilisant l’Ether va augmenter le nombre de mineurs. Dès lors, la puissance de calcul disponible croît et la blockchain est plus efficace.

Créez tous types d’applications avec Ethereum

« La blockchain de bitcoin a été conçue spécifiquement pour les devises alors qu’Ethereum permet de créer tous types d’applications » explique le fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin.

L’utilisation des smart contracts est le pilier majeur de la force d’Ethereum. Les termes d’un contrat intelligent sont des lignes de codes enregistrées sur la Blockchain et exécutées automatiquement : ils ne sont pas modifiables a posteriori (inviolables) mais restent consultables par les parties prenantes.

Ethereum entend changer son concept de vérification du bloc et de passer du proof-of-work, système traditionnel du bitcoin où les blocs sont validés par le mineur qui a la plus grande puissance de calcul, à un proof-of-stake, moins consommatrice d’énergie, dont les contours restent à définir.

Nous pouvons faire l’analogie du code source Ethereum avec un système d’exploitation d’un smartphone (android par exemple) : à partir de ce code, diverses applications, rédigées plus simplement, peuvent être développées.

Ethereum pourrait être vu comme un ordinateur mondial global, permettant d’effectuer tous types d’actions sur une base décentralisée. Le pilotage de cet ordinateur est fait grâce aux smart contracts.

Une démonstration d’une application Ethereum sera présentée par mes soins lors du prochain meetup Orléans.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close