Facebook EmaiInACirclel
Stratégie et innovation

Offshore – Nearshore francophone : en Tunisie pour 3 jours

Frédéric LASNIER

CEO & Chairman (Founding Partner)


En grande délégation (Sohie, Eric et moi), nous rendons en Tunisie pour y mener un voyage d’étude et de réflexion. La Tunisie a toujours fait partie des pays préférés par Pentalog (SSII) mais à plusieurs reprises le calendrier commercial de Pentalog d’abord, puis les récents événements survenus dans le pays, sont venus perturbés nos réflexions d’implantation. Quand je parle du calendrier commercial, j’entends par exemple que notre récent déploiement en Allemagne (nous avons des clients à Hambourg, Hanovre, Francfort, Mannheim, Stuttgart, Berlin et Munich), ou même en Suisse et en Autriche, nous ramènent inlassablement vers l’Europe centrale et orientale. Que nous le voulions ou non, les pays germanophones se tournent tout aussi naturellement vers l’ancien Empire austro-hongrois que la France vers le Maghreb. Nous avons donc continué d’ouvrir des unités nearshore en Roumanie (ou nous comptons aujourd’hui 460 salariés) et en Moldavie (120). Le Vietnam et la France comptent eux respectivement 30 et 60 salariés.

Lorsque nous avons pris la décision récente d’ouvrir notre 5ème delivery center roumain, récemment, la Tunisie et la Pologne faisaient de très beaux challengers à cette option. Mais nous avions besoin rapidement d’un nouveau site pour alimenter notre croissance (environ 5M€ de plus en 2011) et les événements en Tunisie nous ont contraints à rester en Europe cette fois-ci encore.

Avec 60% de notre chiffre d’affaire en France (et 10% en Wallonie et en Suisse Romande), la francophonie reste l’une de nos préoccupations majeures et il est sûre qu’une Tunisie apaisée serait une solution très intéressante. Venant d’ouvrir une unité il y a quelques jours (qui comptait déjà 15 personnes recrutées hier), nous ne reprendrons pas de décision d’implantation avant quelques mois (probablement commencerons nous à y penser dans les 6 à 12 mois).

C’est dans ce contexte que s’inscrit ce voyage : une découverte sans urgence. Eric, au nom de People-Centric, dont il est un actionnaire majeur, s’intéressera lui plus particulièrement à la disponibilité des ressources humaines dans le pays. Ce spécialiste du recrutement IT agit aujourd’hui comme recruteur (300 personnes en 2011) pour le compte de ses clients mais aussi comme un véritable conseil en stratégie dans un contexte de raréfaction accéléré des ressources. Eric vient donc évaluer en quoi et comment ce pays peut répondre au besoin de ses clients européens et français en particulier.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close