Facebook EmaiInACirclel
Vie d’entreprise

Pentalog Brasov : le paradis !

Roxana Cârceag
Roxana Cârceag
Tech Events Coordinator Pentalog

C’est étrange comme l’on peut être attiré par un endroit sans même le connaître. Sans savoir ce qu’il dégage, à quoi il ressemble, ni pourquoi il nous attire. Voilà qui résume parfaitement ma première rencontre avec l’agence Pentalog Brasov. J’en suis tombée amoureuse sans même savoir qu’elle existait.

 

[Disclaimer : le fait que je sois originaire de Brasov et qu’il s’agisse de la ville la plus géniale du pays a peut-être très légèrement compromis l’objectivité de cet article, mais ne doit en aucun cas influencer votre lecture. Car après tout, les faits sont les faits.]

 

Je n’avais jusqu’alors jamais entendu parler de Pentalog Brasov. J’étais complètement en dehors du monde IT. Mais progressivement, j’ai succombé à son charme.

D’abord, il y a eu les randonnées. Nous nous croisions par hasard sur des chemins de montagne, chaussures usées aux pieds et sourires satisfaits sur le visage. Ils avaient l’air sympa. (Remarque #1 : si je vous vois sur un chemin de montagne, que vous n’êtes pas en baskets et que vous ne mâchonnez pas des graines de tournesol, je considère que vous êtes sympa.)

À d’autres occasions, de joyeuses voix accompagnées de guitares chantaient de la musique folk et du rock. Doucement, mon cœur a commencé à chavirer… (Remarque #2 : si vous jouez au moins à Guitar Hero comme un pro – et que vous gérez les solos de dingue – vous avez de quoi faire chavirer des cœurs !)

Et puis, une autre fois encore, un peu avant Noël, il y a eu des chœurs, une montagne de présents et des larmes de joie dans une maison de retraite. C’est là que je suis complètement tombée amoureuse de cette équipe !

Ce que je ne savais pas, c’est que cette équipe formait en réalité les pièces d’un magnifique puzzle coloré que j’allais bientôt reconstituer : Pentalog Brasov.

pentalog brasov

L’équipe de Pentalog Brasov sous le soleil

Cet article est le troisième épisode de ma série de visites de tous les delivery centers de Pentalog. Bien qu’aujourd’hui, Pentalog Brasov ne soit plus un lieu que je visite, mais un endroit où je vis en m’y sentant comme chez moi, je me souviens parfaitement du coup de foudre que j’ai eu pour cette agence. Retrouvez le premier épisode de la série ici : Pentalog Cluj : l’histoire secrète des techies cuisiniers, et le deuxième là : Pentalog Chișinău : une vraie confiserie Bucuria.

 

En un clin d’œil, j’ai compris que le delivery center Pentalog Brasov était fait pour durer. Pourquoi ? Parce que ses vélos avaient tous leurs rayons. Évidemment, on peut faire du vélo avec un rayon cassé. Ou même deux. Certains ne s’en apercevront même pas. Ce n’est pas un drame. Mais pendant combien de temps ? Et vous sentiriez-vous vraiment en sécurité ? Au premier abord, aucun problème. Mais au fil du temps, un ou plusieurs rayons vont affecter la roue. Une roue qui ne fonctionne pas parfaitement va affecter votre équilibre. Un équilibre précaire va affecter votre confiance. Et si vous manquez de confiance, vous allez parfois renoncer à utiliser votre vélo adoré, celui sur lequel vous montiez autrefois avec tant de joie. Tout cela pour un rayon cassé que vous aviez ignoré jusqu’alors.

Et bien je peux vous dire qu’à Pentalog Brasov, il n’y a aucun rayon cassé ou manquant !

 

1. « S » comme vie « Saine et sportive »

Nous courons, nous marchons, nous faisons du vélo… qu’importe notre niveau, le principal est de s’amuser et passer du bon temps ! Et c’est le cas, plutôt deux fois qu’une ! Si vous êtes plutôt du style Mario et Luigi et que vous n’avez pas envie de courir par monts et par vaux pour recharger vos batteries, aucun problème : nous aimons aussi les jeux de société et les puzzles, avec un gros saladier de chips sur la table. Et si vous n’êtes pas franchement sportif et que pour vous, faire du sport se résume à faire le ménage façon I want to break free, sachez que nous avons sponsorisé l’équipe de curling locale. Vous pouvez ainsi passer l’intégralité de la soirée à regarder d’autres personnes passer le balai, le tout avec un bon paquet de popcorn ! La classe, non ?

pentalog brasov - pentasport

Il faut se rendre à l’évidence : « Penta » c’est comme le chocolat, ça va avec tout ! PentaHike, PentaRun, PentaBike, PentaSport, PentaPuzzle, PentaOpen, tout est possible !

2. « P » comme « Programmeurs compétents »

Des employés heureux font des clients heureux. Des clients heureux font une entreprise heureuse. Une entreprise heureuse fait des employés heureux. Ce n’est pas plus compliqué, c’est un cercle vertueux. À terme, ce que vous avez donné vous revient. Et comme nos formidables programmeurs doivent dépenser énormément d’énergie pour leur mission, ils en reçoivent plus qu’assez grâce à toutes les Pentactivités ci-dessus.

Jour après jour, ils trouvent les meilleures solutions pour nos clients. Ils codent, ils testent, ils débuggent. Ils apprennent, ils développent et apprennent encore. Ils avancent avec des étapes agiles. Ils vont se coucher avec des problèmes qu’ils parviennent à résoudre avant le petit-déjeuner. Ce sont des personnes sympathiques et prévenantes – on pourrait croire qu’ils font la fortune des ophtalmos, mais ce n’est pas le cas : ils codent avec leur tête, pas avec leurs yeux. Ils parlent en algorithmes… à chaque fois ils ne savent pas ce qu’ils ont fait, mais peu importe puisque ça marche ! Et si ce n’est pas le cas, ils ne le prennent pas personnellement – si tout fonctionnait parfaitement, ils n’auraient plus de travail.

pentalog brasov - pentabar

Sans vouloir nous vanter, nous sommes aussi très fiers de nos PentaBARS, notre série d’événements smarts et décontractés, qui rassemble les férus de code de toute la ville. Venez nous voir !

3. « O » pour « Oh mon Dieu », quelle vue !

« Oh mon Dieu, quelle vue vous avez ! » [ah, si l’on nous donnait un sharecoin à chaque fois qu’on entendait cette phrase…]

« Quoi donc ? Ah oui, cette montagne, là ? Je ne l’avais même pas remarquée… » [soyons honnêtes : ce n’est pas vrai. Nous adorons notre vue et l’apprécions chaque jour.]

On pourrait croire que vous êtes un fumeur. Ou accro au café. Ou au soda. Ou à l’air frais. Ou au thé de 17 heures. Ou aux pauses. Ou peut-être un agoraphobe emprisonné dans un open space. Ou un fitness freak. Ou passionné d’escalade d’escaliers. Et « Oh, je voulais juste voir s’il pleuvait, parce que j’ai oublié mon parapluie, et comme je quitte le travail dans 5 heures, tu comprends… Ah tiens, il ne pleut pas. Bon, je vais rester un peu là comme j’y suis déjà. » Ainsi, toutes les excuses sont bonnes pour venir prendre une grande bouffée d’air frais et de vue pittoresque depuis la terrasse du neuvième étage. Ne nous jugez pas, vous feriez pareil ! Mais peut-être que vous n’avez pas eu l’opportunité de vous en rendre compte. Du moins pas encore.

terrasse - pentalog brasov

Le café est toujours savoureux, mais avec cette vue, il devient exquis !

4. « K » pour « Karma inévitable »

On récolte toujours ce que l’on sème. Destin, chance, malchance, hasard, karma… Peu importe le nom que vous lui donnez, vous savez qu’il vous attend toujours au tournant. Alors pourquoi ne pas lui donner des raisons d’être sympa avec vous ? Et puis faire de bonnes actions, c’est fun !

Nous adorons les montagnes et la nature, et nous voulons qu’elles soient là le plus longtemps possible, alors nous nous impliquons énormément dans ce domaine. Les philosophes disent que le moment idéal pour planter un arbre, c’était il y a 20 ans, et que le deuxième meilleur moment, c’est maintenant. C’est ainsi qu’à l’automne, armés d’un arbrisseau dans une main et d’un râteau dans l’autre, nous plantons les arbres que nous n’avons pas plantés il y a 20 ans. Puis, avec un sac de terreau et des gants épais, nous nous employons à créer un bon karma.

Nous adorons les gens et nous savons que nous faisons partie des chanceux pour un grand nombre de raisons. Et nous ressentons le besoin de redistribuer un peu de cette chance d’une manière que vous pratiquez sans doute aussi vous-mêmes. L’important n’est pas le caractère nouveau de nos actions, ni la mesure dans laquelle nous nous investissons, mais le sentiment de sérénité qui se dégage d’une vie vécue avec beauté. Le karma ne vous donne pas de menu.

Vous mangez ce que vous plantez. Raison de plus pour veiller à ce que les graines que l’on plante aujourd’hui ne soient pas déjà pourries.

pentalog brasov rse

Nous courons pour eux et nous sommes heureux d’avoir la chance de pouvoir le faire!

5. « E » comme « Éducation efficace », ou l’art de faire la différence

Plus jeune, j’imaginais souvent ma future vie d’adulte. À présent je paie mes factures, j’ai une télé et je cuisine à l’occasion. Accessoirement, j’ai également renouvelé ma carte d’identité plusieurs fois ! Cependant, pour être tout à fait honnête, on ne peut se revendiquer adulte que lorsque l’on est capable d’éduquer de manière responsable une autre personne. Je n’arrive pas à éduquer mes deux chiens ados, mais c’est une autre histoire (et une raison supplémentaire de me réjouir de faire partie de Pentalog Brasov).

Comme les autres agences Pentalog, Brasov est une pouponnière de partage de connaissances et de sagesse informatique, destinée à tous les âges et profils. Le programme Estival Experience, par exemple, permet à des lycéens de devenir magiciens en deux semaines seulement, sous la baguette (magique) des mentors de Pentalog. Ils créent des pages de sites web entièrement fonctionnelles à la vitesse à laquelle je perdais des vies dans Prince of Persia à leur âge. Pendant les formations d’été, les étudiants universitaires se préparent à leur job de rêve. Les programmes de stage sont conçus pour rafraîchir les compétences des participants, tandis que les programmes PentaStagiu ont pour but de développer les aptitudes existantes.

Quel que soit votre âge, votre niveau ou vos aspirations techniques, les petits génies de Pentalog Brasov ont leur manière bien à eux de vous montrer que la programmation est comme une salade bien ordonnée, tout étant exactement à sa place. Et si vous ne devenez pas un MasterChef de la salade, vous serez au minimum prêt à éliminer les petits bugs qui s’y baladent.

pentalog brasov - developpement informatique

Pentalog Brasov sait communiquer le bon message aux jeunes générations. L’avez-vous reçu ?

En guise d’au revoir, je voudrais m’assurer que vous comprendrez cet article comme il a été écrit. Je ne dis pas que la vie chez Pentalog Brasov est un paradis. Ou que c’est l’endroit idéal pour vous. Ici aussi, nous avons notre lot de désagréments. Par exemple, il peut arriver que les bananes ne soient pas assez mûres pour le Fruit Day et que la bière perde un peu de sa fraîcheur pendant les PentaBARS en raison du nombre de personnes présentes dans la salle. Et je dois admettre qu’il m’est déjà arrivé d’avoir à faire la queue devant la machine à café. Et une fois même, un collègue a promis d’apporter des crêpes pour tout l’étage. Malheureusement il a tenu sa promesse et j’en ai mangé cinq, parce qu’il avait aussi apporté de la confiture de rose et de la pâte à tartiner, ce qui fait que j’ai eu l’estomac lourd toute la journée et j’ai dû me reposer sur notre incroyable terrasse du neuvième étage. Mais c’est la vie, que voulez-vous. Il faut bien s’y faire. Tout n’est pas parfait.

 

Et c’est le cas de la vie chez Pentalog Brasov – parfaitement imparfaite, mais avec tous les rayons en place !

Aussi à l’aise avec des lignes de code qu’avec un vélo ou une manette de console entre les mains (ce cliché… mais tellement savoureux !), nos développeurs adorent les challenges qui sollicitent leurs méninges : contactez-nous pour nous parler de votre projet, ils vous trouveront le meilleur moyen pour le concrétiser !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.