Facebook EmaiInACirclel
Cloud – big data

Pentalog multiplie les équipes full stack et les compétences DevOps… en offshore

Frédéric Lasnier
Frédéric Lasnier
Chief Executive Officer

Il n’y a pas très longtemps, Pierre sortait un papier au titre provocant qui nous expliquait que sans DevOps, l’agilité ne sert à rien. Il n’y a pas grand-chose à nuancer dans le propos. Car effectivement, à quoi servirait-il d’optimiser les méthodes de développement si c’est au mieux pour tomber sur un bouchon en fin de process, et au pire que l’on est obligé de rétro-pédaler sur l’architecture technique ?

Les enseignements du lean mènent tout droit à DevOps.

C’est un peu drôle car on aurait parfois presque l’impression que les développeurs ont confisqué les méthodes agiles en prenant un malin plaisir à négliger un peu les contraintes d’exploitation. Consultez les forums de dev anglo saxons et vous découvrirez que ceux-là mêmes qui encensent l’Agilité dans le développement n’ont aucun mot assez dur pour condamner DevOps, qui n’est qu’une descendance naturel du lean !

Car aux confins des besoins des startups et d’une certaine philosophie du web qui veut que tout s’essaye, se condamne ou se déploie très vite, il y avait vraiment un concept à inventer ! On nous l’a dit et répété, la clé dans le web, c’est le time to market ! Lequel suppose l’adaptation continue, donc des versions nombreuses et des mises en prod régulières… donc des risques. Ajoutons à cet environnement un tantinet stressant que la plupart des startups n’ont soit pas le pognon nécessaire, soit pas le temps de s’investir dans de lourdes opérations de QA.

La solution s’appelle full-stack-devops, c’est-à-dire de réunir dans une équipe unique, toute la densité des savoirs qui garantissent l’efficience la plus haute pour les moyens alloués.

D’ores et déjà, Pentalog fait tourner ainsi, avec des équipes fullstack et quelques éléments DevOps la plus grande plateforme web payante du continent européen. Quelques équipes DevOps existent par ailleurs mais pas encore au niveau où s’exprimeront bientôt les besoins.

Pour cela, dans la foulée du plan #LeGuépard pour l’agilisation des équipes, nous démarrons un grand programme DevOps qui permettra dans les tous prochains mois de compter 10 équipes de plus pour satisfaire des besoins en explosion. Ces équipes, plus celles qui existent déjà s’appuieront sur une unité de commando, disponible pour les besoins de très haut niveau.

Soyez attentif à notre marketing car DevOps va très bientôt devenir un mot très important chez nous… et un besoin essentiel chez vous !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.