Facebook EmaiInACirclel
Stratégie

Pentalog veut devenir une billion company !!!

Frédéric Lasnier
Frédéric Lasnier
Chief Executive Officer

Je suis extrêmement heureux et fier de vous faire part de la décision de mes associés salariés d’accélérer nos plans par la mise en œuvre d’un paquet financier très ambitieux qui portera sur plusieurs dizaines de millions d’euros.

pentalog billion company 2019

2019 : déjà un bilan plus que satisfaisant

L’année 2019 est particulièrement inspirante pour nous. Nous avons déjà aujourd’hui sécurisé une croissance organique annuelle qui sera bien supérieure à 20% alors qu’elle est loin d’être terminée. Notre nouvelle offre de freelance grandit vite et le groupe commence à tirer le plein parti de sa stratégie de cross-selling. Tous les clients et les prospects sont retarguetés en continu sur toutes nos offres (outsourcing, freelancing, recrutement) et ça paye. L’équipe commerciale génère un chiffre d’affaires supérieur à 7 M€ par personne, sans surchauffe !

Nos ventes hors France se développent très vite également. Les États-Unis et le Canada compteront pour 15% du CA en 2019 ! L’Allemagne et les pays germanophones à 15% également, tandis que le Royaume-Uni que nous venons d’ouvrir sera à 10% déjà ! La France pour 45% et le reste du monde pour 15%.

Nous voyons chaque jour notre potentiel augmenter conjointement à la justesse de notre stratégie. Et nous sommes rentables à 2 chiffres ! Le dilemme croissance extrême, rentabilité soutenue est résolu.

La croissance annuelle de notre portefeuille d’activité (les métiers des clients) s’élève à 19% par an, quand le monde fait 3% et la France 1,5%. Ainsi le marché du SaaS fait 20% et atteint les 100 milliards d’euros, celui du PaaS près de 20% également et totalise déjà les 200 milliards d’euros, le e-Commerce 19%… La seule difficulté consiste à pouvoir agripper ces marchés fusés. En général, ça coûte très cher et leur croissance se concentre entre les mains des Gafa, de quelques super leaders et des startups hautement financées. Mais nous avons trouvé comment faire pour beaucoup moins cher que nos concurrents.

Les startups ne souffrent pas du ralentissement

Précisément, le financement des startups, en pleine période de rumeurs de récession, reste sur ses plus hauts. 2019 sera très probablement un nouveau record. C’est simple : dans ce monde en ralentissement, seul le digital progresse. Et mieux encore, seules les startups inspirent confiance pour capter la croissance future, provoquant une frénésie chez les investisseurs toujours en mal d’allocation de leur cash.

Nous ne voyons en l’état aucune raison pour laquelle cela s’arrêterait. Le monde ne génère pas assez de productivité pour accélérer la croissance et absorber l’argent facile des banques centrales… sauf dans le digital. Notre secteur paraît immunisé. Nous sommes 1200 équivalents temps plein à délivrer les commandes de nos leaders digitaux de clients ! Nous n’étions pas 1000 il y a un an.

Je ne connais aucune autre société de notre secteur, dans le monde, de notre taille, qui ait respecté un rythme moyen de 20% de croissance interne par an sur 4 ans, sans injection de capital externe.

Qu’allons-nous faire de ces millions ?

Nous allons renforcer notre équipe marketing et mettre nos plateformes web au niveau des meilleurs acteurs mondiaux de la compétence, tels qu’Upwork ou même LinkedIn. Nos concurrents dans le consulting et l’outsourcing, les agences, les ESN n’ont pas fait le pari de la disruption du secteur.

Je ne sais pas qui aura raison mais je trouve anormal de prétendre vendre de la digitalisation aux autres sans y croire soi-même. Pourtant nous sommes déjà très certainement le leader de la conception et la réalisation de produits digitaux pure player en Europe !

Nous visons à l’excellence digitale et un renforcement de notre capacité d’acquisition client.

Spécialistes SEO et contenu donc, SEA, vendeurs juniors, copy writers : nous vous attendons ! Nous voulons doubler les équipes commerciales et marketing à Orléans, Paris et New York.

Les chiffres commerciaux que je donnais tout à l’heure expriment déjà que nous sommes en train de disrupter le conseil, l’outsourcing et le recrutement. Pour cela nous avons compris et intégrons toutes les tendances-clés de l’économie digitale au sein de notre Business Model :

  • Travail à distance
  • Agile 100%
  • Community building
  • Freelancing local et distant
  • Nearshore/offshore
  • Hyper expertise

Immuniser nos clients contre la pénurie de ressources et les risques sécurité, pour en faire des leaders

Nous allons aussi recruter beaucoup pour faire face à la demande gigantesque de nos clients. Encore ce jour-même, nos clients existants nous demandent 20 personnes de plus et ça ne s’arrête jamais.

La pénurie de compétence digitale menace toutes les ambitions. Nous devons en prémunir les clients de la plateforme. Il nous faudra mettre en place des trésors d’automation et d’intelligence artificielle pour anticiper sur leurs besoins et réduire le cycle de recrutement à son maximum.

Nous devons aussi nous renforcer sur tous les nouveaux besoins et les nouveaux enjeux : sécurité et DevOps, donc DevSecOps.

Nous ne voulons rien laisser au hasard. Un client qui travaille avec Pentalog doit être immunisé contre les risques de pénurie de ressources humaines, de sécurité software, et finalement ne doit plus jamais prendre le risque d’être en retard sur sa roadmap. C’est à ça que nous allons consacrer les prochaines années : garantir le succès de l’aventure digitale de ceux qui nous feront confiance.

 

Consultez aussi :

Les places de marché de freelance IT pure player ne satisfont ni les freelances, ni les investisseurs et n’ont aucune valeur ajoutée pour leurs clients

Pour préparer la crise, nous nous renforçons dans l’outsourcing low cost en Moldavie, au Mexique et au Vietnam

Pentalog enregistre une croissance solide et rapide


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.