Facebook EmaiInACirclel
Méthodologies

Comment faire une roadmap 5/5 : J’ai fait une roadmap et après ?

Benoit Fillon

Product Engineering

C’est déjà une très belle étape de franchie : souvenez-vous que ce doit être non pas une fin en soi mais aussi un exercice à refaire au moins 4 fois par an pour gagner en efficacité et proposer des outils adaptés à l’équipe et au produit que vous fabriquez (vous allez par exemple rajouter une taille XXS ou alors changer l’échelle de temps ou bien revoir la structure de vos équipes).

roadmap

La roadmap vous permet de vous adapter au fur et à mesure de l’avancement de votre projet. Assurez-vous de la faire évoluer en fonction des progrès réalisés et des capacités de vos équipes. Echangez avec notre CTO pour en savoir plus.

La roadmap, ça sert à quoi ?

Une fois cette première étape franchie, la roadmap est un outil de communication interne et externe.

En interne, cela sert à expliquer généralement 3 scénarios :

  1. Pour faire 100% de la roadmap de 6 000 jours en 12 mois, il me faut 5 équipes de plus
  2. Pour faire 100% de la roadmap, avec l’équipe actuelle, il me faudra 60 mois (5 ans !) au lieu de 12 mois
  3. Finalement, on ne pourrait pas faire un compromis ? 😊

Le scénario 1 ne vaut pas : il revient à penser que recruter & former sont immédiats… Ceux qui pensent cela pensent généralement qu’il suffit d’avoir 9 femmes enceintes pour avoir un bébé en 1 mois.

Le scénario 2 ne fonctionne pas non plus : dans 5 ans, vos concurrents vous auront balayé parce que pendant 5 ans, vous n’aurez pas remis en question votre feuille de route, en vous concentrant sur ce périmètre initial…

Il ne reste que le scénario 3 : il va falloir négocier…

  • Il va falloir négocier sur le périmètre : faire un MVP, ne faire que ce qui est nécessaire, y aller par étapes
  • Il va falloir négocier avec les développeurs, qui souvent sont les seuls à avoir mouillé la chemise pour chiffrer et vous le font payer en se comportant comme des terroristes qui ont pris en otage votre produit (si, si, je l’ai fait moi aussi 😊)

Attention, quelques écueils lors de la négociation :

  • Il peut rester tentant de simplement rajouter des équipes : « 1 ou 2 équipes en plus quand même ce devrait être possible, non ? ». Je rappelle les difficultés à recruter et même à travailler en offshore. Rajouter 2 équipes dans notre exemple c’est doubler la taille de l’équipe : c’est souvent mission impossible même en s’appuyant sur des partenaires nearshore. Eux-mêmes ne peuvent pallier à vos manques et sortir plus de 50% de l’équipe de DEV hors de la société peut également devenir un enjeu pour les actionnaires…
  • Il peut être tentant de challenger l’échelle de mesure des chiffres et de rentrer dans le détail : oui les chiffres sont « sortis du chapeau » mais modéliser l’avenir dans un fichier Excel reste une activité périlleuse quel que soit l’outil ou l’échelle choisis. Les crises boursières sont là régulièrement pour nous le rappeler… (Et pourtant, ils en ont des outils et des moyens pour mesurer, prédire, effectuer une cotation)
  • Il peut être tentant de « mettre la pression » aux personnes qui chiffrent : comme ce sont des développeurs, ils sont par définition « risk-averse ». Certains sont plus fougueux que d’autres mais ce qu’ils attendent c’est du soutien et du collectif lorsque que les chiffres qu’ils auront annoncés se révèleront faux => à ce moment-là, il ne faudra pas sortir les SCUDs et la machine à chercher les coupables car sinon votre équipe va partir voir ailleurs… Challenger, oui mais serrez-vous les coudes pour les prochains coups durs.

Et voilà votre roadmap !

Au bout de quelques meetings & ajustements, chaque partie discute, choisit et renonce : de la fumée blanche sort de la salle de réunion et vous tenez enfin votre roadmap ! Bravo !

La bonne nouvelle : vous savez maintenant comment faire => il faut simplement le faire plus souvent pour que ce processus gagne en efficacité et que les différents intervenants apprennent à se faire confiance et à prendre des risques ensemble.

La moins bonne nouvelle : le compromis résulte souvent en l’ajout d’équipes de développement. Il va falloir vous retrousser les manches pour en trouver. Mais encore une fois, nous sommes là pour vous aider (un peu d’autopromotion pour finir en beauté cette série d’articles 😊)

A propos de l’auteur : Benoît Fillon

Lisez aussi :

Comment faire une roadmap 1/5 : Une roadmap c’est quoi ?

Comment faire une roadmap 2/5 : pour qui et pour quand ?

Comment faire une roadmap 3/5 : La capacité de l’équipe c’est quoi ?

Comment faire une roadmap 4/5 : Comment évaluer la roadmap ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close