Facebook EmaiInACirclel
Marketing digital

10 questions à se poser avant de refaire son site web

Aline Mirti
Aline Mirti
Business Developer - Account Manager SkillValue

La digitalisation est passée par là : avec l’essor des smartphones, les PME veulent faire ou refaire leur site web en responsive design. Est-ce suffisant pour réussir une véritable transition numérique ? Inutile de prendre une décision précipitée, sans une stratégie digitale globale, une réflexion de fond sur la culture et le management de l’entreprise et des objectifs business précis. Prenez le temps de vous poser les bonnes questions avec l’infographie à la fin de cet article.

1 – A quoi va servir votre site web ?

  • Vendre en ligne
  • Recevoir des demandes de devis
  • Présenter mon entreprise
  • Recruter des salariés
  • Accélérer la croissance

Aujourd’hui, internet exige des entreprises beaucoup plus de transparence. La langue de bois n’est plus possible, la réalité ne peut plus être travestie. L’entreprise doit soigner son image et sa e-réputation. Les individus ont accès à l’information. Les clients forcent les entreprises à se plier à leurs exigences.

« Il faut concevoir de nouvelles méthodes de vente, parce que les individus ont accès à d’autres individus qui ont réponse à tout. La sensibilité est à fleur de peau. Il faut mettre en accord son action avec sa communication, tenir ses promesses. »
Nicolas Colin, conférence Orléans

 Vous l’avez compris, internet est l’outil de désintermédiation par excellence : les flux de demande de devis, de dépôt de candidature à un poste, d’inscription à un événement… sont transformables en processus web automatisés. Autant de perspectives de scalabilité sur la force commerciale, à condition de réfléchir à vos processus (avec un consultant en stratégie digitale)… et de les transformer en parcours utilisateurs et tunnel de conversion sur votre site web.

En optimisant tous ces flux, vous pouvez même envisager de vendre vos services et vos produits à l’international, sans aucune force commerciale locale. Vous pouvez accélérer les ventes à de nouveaux clients, sans faire grossir dans les mêmes proportions votre force de vente, c’est la scalabilité.

Un facteur essentiel de scalabilité, c’est la gestion de vos ambassadeurs : vos clients, qui notent vos services, témoignent sur votre site et sur les réseaux sociaux, réalisent des tutoriels sur vos produits, font des suggestions d’utilisation et des recommandations d’achat… Faire alliance avec la multitude, c’est la recette de croissance des ténors de l’économie numérique.

2 – A qui s’adresse votre site internet ?

  • Mes prospects
  • L’export
  • B2B ou B2C
  • Futures recrues
  • Futurs distributeurs

Le modèle des sites e-commerce est une excellente source d’inspiration pour réduire les coûts de traitement de la prospection commerciale B2B et B2C, réduire le coût des ventes en dehors de votre marché local, mais aussi pour réduire les délais et les coûts de recrutement de candidats ou de nouveaux distributeurs, par exemple pour développer un réseau de franchise.

3 – Quels sont mes objectifs ?

  • Notoriété et image de marque
  • Développer mon CA
  • Tester vite un marché
  • Lancer un produit
  • Optimiser les processus

Il n’y a rien de pire que de tarder la mise sur le marché d’un service ou d’un produit (pour plein de mauvaises raisons, à mon humble avis). L’innovation et les POC (proof of concept) peuvent être testés très vite sur un nouveau marché grâce à un site internet dédié, pourquoi pas avec une nouvelle marque. Vous pouvez ainsi mesurer la viabilité économique de votre idée, avant de mettre en branle l’artillerie lourde.

Testez-vite, faites vite des erreurs, corrigez vite le tir. Considérez internet comme un magnifique exercice d’AB testing de vos nouveaux business model. Ubérisez-vous vous-même en encourageant l’innovation interne, l’intrapreunariat. Occupez vite des niches digitales (avec une stratégie de référencement naturel ad hoc), en particulier celles que vos concurrents historiques négligent par manque de connaissance du SEO (search engine optimization).

N’oubliez pas que la France est un paradis fiscal pour le financement de la recherche et de l’innovation, avec le Crédit d’impôt Recherche, le Crédit d’impôt Innovation et toute une jungle d’aides et de financement que nos consultants Pentalog Institute peuvent vous aider à débroussailler.

4 – Quels sont mes points forts ?

  • Référencement naturel
  • Qualité du trafic
  • Nombre de ventes en ligne
  • Nombre de sollicitations
  • Communauté

Vous devez connaître les indicateurs (analytics, gtmetrix…) de votre site e-commerce ou de votre site vitrine, pour avoir un point de comparaison avec votre futur site… et surtout éviter de casser une mécanique qui roule à l’occasion d’un changement de nom de domaine, de design ou de CMS.

5 – Quelles fonctionnalités ?

  • Catalogue produit
  • Paiement sécurisé
  • Multilingue
  • Formulaires de contact
  • Espace pro

Chez Pentalog, le développement de sites internet et de sites e-commerce se fait le plus souvent en méthode agile scrum. On parle alors de « User story », plutôt que de fonctionnalité. Cette approche centrée sur l’utilisateur a l’avantage de garder en permanence tous les acteurs du projet (product owner, scrum master, développeurs, testeurs) centrés sur l’individu qui va utiliser le site internet et non sur la technique.

6 – De quoi ai-je besoin ?

  • Stratégie digitale
  • Conseils SEO
  • Optimiser mes adwords
  • Blog professionnel
  • Vidéos de clients

Un nouveau site internet, c’est l’occasion de revoir l’ensemble des contenus et d’en ajouter d’autres. Une fois votre stratégie digitale définie, lancez la production de nouveaux contenus pour votre site ou votre blog, en suivant les bonnes pratiques de l’écriture web optimisée durablement pour le SEO.

7 – Le minimum vital ?

  • Noms de domaine
  • Mots clés
  • Responsive design
  • Call To Action
  • Infrastructure Cloud

Est-ce que votre marque vous appartient ?
Achetez dès que possible vos noms de domaine en .fr et .com et pour les autres pays que visez d’ici 5 ans. Achetez les variantes (avec et sans tiret), achetez les synonymes (exemple : ruedelapaie.fr et ruedelapaye.fr). Dans la foulée, créez sur les réseaux sociaux votre page facebook et votre compte twitter.

Les mots clés pour lesquels les moteurs de recherchent considèrent votre site pertinent ne sont pas toujours ceux auquels vous pensez. De la stratégie SEO à la pratique, tout doit être optimisé : l’architecture et l’arborescence du site, les URL (même si Google en tient de moins en moins compte), la titraille, et toute forme de contenu (textes, noms et descriptifs des images…)

Bien sûr, vous ne faites pas tous ces efforts pour la gloire : chaque page web doit avoir un objectif défini et des éléments visuel « call-to-action » bien positionnés (ex : bouton Acheter), avec pour certaines pages des objectifs de conversion paramétrés dans Google Analytics, pour suivre les taux de conversion, savoir quelle étape de vente optimiser. Sans oublier les parcours utilisateurs : nombre de clics pour réaliser l’objectif, nombre de clic pour atteindre une page, facilité d’accès à l’information…

Enfin, pas de site web en ligne sans une infrastructure cloud adaptée à la charge (volume de trafic), aux impératifs de sauvegarde et de sécurité.

8 – Quelle techno ? Quel CMS ?

  • WordPress
  • Magento
  • Drupal
  • HTML5, CSS
  • Java, PHP, .Net

« Choisir un CMS (par exemple Magento) et un thème, fait gagner beaucoup de temps au démarrage d’un projet e-commerce. Mais il y a un risque de devoir repasser sur le code pour optimiser la performance du site, notamment pour le SEO. »
Cosmina Trifan, directrice de projet e-commerce.

 

9 – Comment faire le buzz ?

  • Community Management
  • Réseaux Sociaux
  • Écosystème web
  • Base de données
  • Newsletter

Vous lancez votre site internet, vous avez une stratégie de contenu et de référencement (SEO, SEA)… mais là ne s’arrête pas le webmarketing : quelles actions (organiques et payantes) allez-vous faire sur les réseaux sociaux (facebook ads, twitter ads, publications dans des groupes Linkedin…), avez-vous des sites internet pour faire un maillage (liens depuis votre blog vers votre site et inversement), avez vous constitué une base de données de prospection, proposez-vous à vos visiteurs de s’abonner à votre newsletter… , autant de pistes pour faire le buzz et augmenter le trafic sur votre site.

10 – Quel prestataire choisir ?

Spécialiste de l’accélération de la croissance, Pentalog Institute apporte une vision globale de la digitalisation et des solutions mobiles, cloud et big data pour la transformation digitale des entreprises.

Contactez-nous pour bénéficier d’une heure gratuite avec un consultant !

 

refonte site web

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.