Développement offshore au Vietnam : l’évolution d’un pays émergent

Hoang TRAN VAN

Directeur de Projet

Vous avez un projet informatique et vous souhaitez l’externaliser en faisant appel à une équipe de développement offshore ? Certes, c’est l’Inde, la Chine ou les Philippines qui vous viennent premièrement à l’esprit en tant que destinations offshore. Mais avec des coûts très compétitifs, un haut niveau des compétences et un environnement business stimulant, le Vietnam est lui-aussi très présent sur la carte.

Classé parmi les 10 premières destinations d’outsourcing IT et dans le top 10 des nations digitales au niveau mondial, le Vietnam a gagné sa place en tant que véritable tech hub.

En plus, ses 2 principales villes, Hanoi et Ho Chi Minh, sont considérées comme quelques-unes des villes les plus dynamiques du monde. Ce positionnement du pays est dû d’une part à la compétitivité coûts, à la stabilité de l’environnement politico-économique et d’autre part à l’évolution rapide des compétences des Vietnamiens. C’est aussi grâce à ces avantages que le Vietnam apparaît comme alternative sérieuse aux destinations offshore traditionnelles comme l’Inde, la Chine, l’Indonésie, la Malaisie ou les Philippines.

Développement offshore - destination Vietnam

Le Vietnam est une destination de développement offshore très compétitive, qui accueille un vivier de talents hautement qualifiés à des prix très compétitifs. Contactez-nous pour en savoir plus.

 

Je vous invite à découvrir ensemble les principales pistes de l’évolution du Vietnam en tant que destination de développement offshore et sa place sur la scène des services d’externalisation en Asie.

Des coûts très compétitifs

La réduction des coûts est l’une des principales motivations qui déterminent les entreprises de toute taille à externaliser leurs projets. D’après le Global Services Location Index™ (GSLI) réalisé par A.T. Kearney en 2017, le Vietnam est le pays le plus attractif financièrement, occupant la première position dans le top 10 des pays fournissant des services d’externalisation. Son attractivité financière est encore plus élevée par rapport à l’Inde, la Chine, la Malaisie ou les Philippines car ces pays ont connu une augmentation des coûts de main d’œuvre et d’infrastructure au cours des dernières années.

Développement offshore - statistiques paysSource : Global Services Location Index™

Des services de haut niveau et des taux de turnover bas

L’attractivité du Vietnam en tant que destination d’offshoring est consolidée par les capacités de ses Spécialistes IT et leur motivation à créer de la valeur, au-delà d’une simple relation de sous-traitance :

  • Maîtrise des dernières technologies : PHP, JAVA, .NET, JavaScript, Ruby, Python, iOS, Android etc. Le vivier de talents n’est bien sûr pas aussi vaste que celui de la Chine ou de l’Inde, mais il s’élève à la hauteur de toute autre destination d’externalisation du point de vue qualité. Selon CIO, leurs compétences techniques sont comparables à d’autres pays tels que l’Inde ou la Malaisie, voire supérieures si l’on compare avec les Philippines. Outre cela, le Vietnam permet de créer une équipe de développement offshore plus rapidement que dans un pays tel que la Malaisie, et avec plusieurs options de scalabilité.
  • Compétences linguistiques : français et anglais. La plupart des Spécialistes IT ont un très bon niveau d’anglais, au détriment de la Chine ou de l’Indonésie où les barrières linguistiques posent encore des problèmes de collaboration. Le Français est parlé aussi par de nombreux Vietnamiens, ce qui assure au Vietnam un positionnement original en Asie du Sud-Est, et surtout privilégié pour la clientèle francophone. La France reste la 3e destination hors Asie pour les étudiants vietnamiens, à côté des Etats-Unis et de l’Australie ; 8000 étudiants en ingénierie passent par la France tous les ans.
  • Taux de turnover très bas. Le taux d’attrition du personnel dans l’IT est inférieur à 5% au Vietnam, tandis que dans d’autres pays tels que l’Inde cela peut atteindre 10% ou plus. Par ailleurs, à l’opposé de la tendance générale de quitter le pays à la recherche de nouvelles opportunités (comme c’est le cas de l’Inde et de la Chine), les jeunes Vietnamiens formés à l’étranger ont plus tendance à rentrer au pays et s’appliquent à y mettre en œuvre les compétences acquises. Ils reviennent avec une vision plus occidentale et une meilleure compréhension d’autres cultures. Leur motivation principale n’est forcément pas un bon salaire mais la passion pour la technologie et le désir de bâtir une communauté IT locale puissante.

En savoir plus sur les stratégies de motivation d’une équipe externalisée

Une formation universitaire alignée aux besoins de l’industrie

Les jeunes Vietnamiens sont bien formés, la qualité de leurs compétences tech s’est encore considérablement améliorée ces dernières années. Ils sont tournés vers une large palette de domaines (développement web et mobile, e-commerce, solutions cloud et SaaS, IoT, Big Data etc.) et les universités du pays sont bien alignées sur ces tendances :

  • 290 facultés proposent des programmes de formation spécialisés dans les métiers de l’IT. Plus de 100 000 ingénieurs obtiennent leurs diplômes chaque année, approximativement le même nombre de diplômés du même secteur en France (~104 000 personnes). Selon une étude menée par le Forum Economique Mondial, le Vietnam est parmi les 10 premiers pays au monde du point de vue du nombre d’ingénieurs diplômés chaque année.

 

Top des pays - étudiants en ingénierieSource : Forum Economique Mondial

  • Des partenariats universitaires internationaux ont été établis pour soutenir le développement de la qualité des ressources humaines au Vietnam. Parmi celles-ci, on peut citer l’Université Vietnam-France, l’Université Vietnam-Allemagne, l’Université Vietnam-Japon ou encore le « Higher Education Engineering Alliance Partnership – HEEAP ».

Le Vietnam a également un profil démographique très favorable à la formation et l’acquisition rapide de compétences. A la différence de la Chine, où l’on note une tendance de vieillissement de la population, le Vietnam a une population jeune, avec 65% des gens qui ont moins de 35 ans. Selon Worldometers, l’âge moyen de la population au Vietnam est de 30,9 ans par rapport à 37,3 ans en Chine. Toutefois, le pays ne concurrence pas encore l’Inde, dont la population reste toujours la plus jeune, avec un âge moyen de 27 ans.

Un secteur IT en plein essor

Le Vietnam a bien affirmé sa position internationale surtout grâce au secteur IT. Cette industrie a réalisé 41,3 milliards de dollars en 2016 et a enregistré un taux moyen de croissance de 20-25% par an pendant la dernière décennie. Le pays est devenu un centre émergent aussi bien pour la production de matériel IT que pour le développement logiciel. Le rythme d’amélioration soutenu et la maturité croissante du pays en font une destination propice pour les investissements à l’étranger et les start-ups.

Selon une étude réalisée par VietnamWorks, le nombre d’emplois dans le secteur IT a doublé au cours des trois dernières années. Le Vietnam a maintenant un vivier de 250,000 Ingénieurs IT repartis sur une grande diversité de secteurs métiers et compétences techniques, mais leur nombre devrait dépasser 400,000 vers la fin 2018.

En savoir plus sur les points clés d’une externalisation offshore réussie

Un contexte économique et politique stable

Le Vietnam a connu un développement économique exponentiel ces dernières années. Son PIB a enregistré une croissance moyenne de 6.46 % par an depuis 2000.

Le Vietnam a adhéré à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) en 2007 et fait partie des pays qui ont signé l’accord de Partenariat Trans-Pacifique (TPP. Cela a favorisé la mise en place d’un environnement plus collaboratif, ouvert vers les partenariats, complété par des conditions fiscales favorables. Le Vietnam est devenu ainsi une destination très attirante pour les grandes sociétés qui cherchent à quitter la Chine à cause de l’augmentation du coût de main d’œuvre.

Contrairement à la situation d’autres pays de la région Asie-Pacifique (la Thaïlande, l’Inde), qui se confrontent régulièrement à des tensions géopolitiques, le Vietnam jouit d’une stabilité politique qui dure depuis plus de 30 ans (aucun conflit depuis 1998), ce qui contribue également à en faire un environnement accueillant pour l’externalisation.

Un environnement propice au développement offshore

Dans le secteur IT, le gouvernement vietnamien a déterminé des objectifs précis : l’amélioration de la capacité concurrentielle du Vietnam, le support des start-ups (le Vietnam ambitionne de devenir une « startup nation ») et le développement des ressources humaines hautement qualifiées dans le domaine IT. Ainsi, l’environnement business au Vietnam encourage le développement des entreprises IT locales en parallèle des investissements étrangers, leur offrant des bénéfices financiers qui rendent le pays encore plus attrayant.

Dans les destinations traditionnelles comme l’Inde, il y a surtout de grosses entreprises qui dominent le marché. Pour une petite entreprise, il est bien plus difficile d’y pénétrer. Au Vietnam, surtout dans sa « Sillicon Valley » à Hanoi, start-ups et nouvelles sociétés sont en plein essor.

Un rapport publié par la Banque Mondiale en 2017 montre que le gouvernement vietnamien est ouvert à des collaborations avec des investisseurs de l’étranger et fait des efforts soutenus pour faciliter les collaborations et les investissements venus de l’étranger. Les reformes mises en place récemment portent sur la simplification des formalités fiscales, la protection des investisseurs minoritaires et la réduction des taxes, tout en facilitant leur paiement. Le Vietnam occupe la 82/190 position dans le classement, précédé par la Malaisie (23/190), la Thaïlande (46/190) et la Chine (78/190) et suivi de l’Indonésie (91/190), des Philippines (99/190) et de l’Inde (130/190).

En savoir plus sur le success story d’une start-up française au Vietnam

L’évolution du Vietnam en tant que destination d’externalisation suit des lignes claires : des coûts compétitifs, des ingénieurs bien formés et motivés à construire une communauté IT locale et un environnement qui encourage le développement et l’innovation dans la tech. Il y a encore des points à améliorer par rapport à ses capacités d’héberger des projets de développement offshore, mais le Vietnam est certainement un pays qui peut concourir avec les géants de l’externalisation en Asie.

Le Vietnam est-il le bon endroit pour le développement de votre projet offshore ? Contactez-nous pour analyser le potentiel de ce pays et déceler ses avantages pour votre business.

Si vous avez encore des doutes, découvrez quelles sont les différences entre l’offshore, le nearshore et l’onshore

En savoir plus sur Hoang TRAN VAN

Téléchargez le catalogue des prix !

Téléchargez le catalogue des prix !


Tag: offshore Vietnam