Facebook EmaiInACirclel
Ressources IT

Freelances : arrêtons de les tondre à coup de commissions !

Benoit Fillon

Product Engineering


freelance franchisé

Un freelance, c’est avant tout un entrepreneur. Donc arrêtons de les tondre à coup de commissions ! Laissez moi vous expliquer cela en moins de 2 min… 🙂

Les raisons sont multiples pour devenir freelance et il y a autant de manières d’être freelance que de freelances aujourd’hui, que ce soit en termes de statut, de métier, de manière de travailler ou d’endroit depuis lequel ils travaillent.

Cependant, je pense que beaucoup ont sauté le pas pour devenir « indépendants » ou plutôt pour choisir de qui ou de quoi ils préféraient dépendre. Ils ont décidé de choisir leur chemin et de le prendre en main au sens littéral du mot entreprendre (du latin “inter prehendere” : saisir avec la main. Le latin “prehendere” signifie ainsi “mettre la main dessus en être physiquement maître »).

Le questionnement du freelance – entrepreneur

En tant qu’entrepreneur, donc, ils se doivent de garder la main sur ces questions :

  1. Comment trouver des missions ?
  2. Comment gérer la sur-demande et lisser la charge de travail ?
  3. Comment augmenter ou maintenir leurs revenus ?

La question 1 est maintenant grandement facilitée par les plateformes qui ont vu le jour depuis 5 à 10 ans (voire plus pour les plus anciennes comme www.freelance-info.fr).

La question 2 reste mal adressée mais les freelances se regroupent de plus en plus en « collectifs » ou même créent des sociétés de freelances associés.

La question 3 est épineuse : certaines plateformes décernent des étoiles, des recommandations ou font passer des tests techniques. C’est nécessaire mais pas suffisant et puis évidemment, ne sont mis en avant que les « bons points » et pas les « défauts » ou limites de telle ou telle personne : on se retrouve donc vite qu’entre profils 5 étoiles. Le couple prix / disponibilité immédiate pour hier redevient malheureusement parfois le critère de sélection…

A la recherche des bons clients

Soyons d’accord, le nerf de la guerre sur les plateformes comme IRL, ce sont les clients (et les bons) bien évidemment : ce n’est pas pour rien qu’il est quasiment impossible d’avoir accès aux infos de ceux qui cherchent des freelances. Même si nous ne doutons pas de la capacité à ruser pour certaines

freelance commissions

Les freelances sont plus rusés qu’on ne le pense

La semaine dernière encore, je voyais passer sur le Slack Freelance France un petit sondage soulignant que les freelances utilisent à part égale les plateformes et leur réseau pro pour trouver des missions. C’est pourquoi je pense qu’il faut rémunérer l’apport d’affaires tout simplement.

Pas de raison que les freelances qui trouvent ou apportent des clients ne soient pas rémunérés sur ce travail.

Augmenter sa rémunération tout en préservant sa liberté de freelance – entrepreneur

A partir de cette idée et sur la base de quelques pratiques déjà en cours, nous construisons un programme de Freelance « franchisé » avec SkillValue et Pentalog. Sur le périmètre de l’offre de services et des outils de la plateforme SkillValue / Pentalog, nous proposons à ceux qui le souhaitent de générer des revenus supplémentaires en nous apportant les missions que vous ne pouvez/voulez pas traiter.

Nous partageons jusqu’à 20% de nos commissions aux indépendants qui nous aident à trouver de nouvelles missions, que ce soit :

  1. Pour des missions de freelance
  2. Pour des missions de recrutement qu’ils ont détecté chez leur client
  3. Plus généralement pour tout sujet débouchant sur la constitution d’équipes externalisées locales ou même nearshore / offshore

Bien évidemment, cela nécessite un peu de soutien : nous proposons à ceux qui s’inscrivent et que nous sélectionnons la possibilité de découvrir nos offres en détail et de l’aide pour qualifier un besoin qu’ils détecteraient (meetup, support de nos CTOs, etc.).

Vous êtes freelance ? Je vous invite donc à découvrir notre programme complet ici.

Mise à jour 04/01/18 : Et pour les plus curieux, rencontrons-nous directement à l’un de nos prochains meetups de présentation : le 17/01/18 à Paris, le 23/01/18 à Lille 🙂

En espérant que chacun ait compris la bienveillance de ce message…

Arrêtons de tondre les freelances à coup de commissions pour des services et incluons les réellement dans la chaîne de valeur, non plus comme des exécutants « transitoires » mais comme de véritables entrepreneurs !

Lisez aussi :

Et si les freelancers devenaient des franchisés de plateformes modernes au lieu de vendre leurs compétences à Rungis ? Freelancing, outsourcing, salariat : Comment accéder à la ressource digitale ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close