Facebook EmaiInACirclel
Cloud – big data

Peut-on encore dissocier reporting et mobilité ?

Pierre Peutin
Pierre Peutin
Marketing Automation, CRM & Data Specialist

Je réagis à une étude faite par IBM auprès de 3000 DSI interrogés (ZD Net.fr, Mobilité et décisionnel mobilisent les DSI des grandes entreprises), d’où il ressort que les 3 priorités pour 2011 sont l’analyse de données, la mobilité et le cloud et cela m’amène donc à m’interroger sur la question suivante : « Peut-on encore aujourd’hui imaginer son infrastructure informatique de demain en dissociant ces 3 sujets ? »

Compte tenu de la volumétrie que doit aujourd’hui gérer une entreprise, volumétrie qui croit rapidement dès lors que l’on donne un caractère international à des analyses de données, je pense que les outils de business intelligence trouveront rapidement leur place dans le cloud. Sans revenir sur les avantages écologiques et économiques de cette évolution, l’atout majeur est également l’accès planétaire aux informations. Dès lors que l’on prend conscience du concept, cela donne instinctivement naissance à une multitude de nouvelles idées.

Déjà disponibles, de nombreux outils de reporting, ceux des éditeurs bien sur mais aussi les solutions OpenSource, offrent des interfaces web permettant de diffuser l’information facilement et offrant ainsi un accès depuis n’importe quel point de la planète, si tant est qu’il y ait un accès web. La réflexion sur la restitution des informations doit aller passer les portes de l’entreprise et doit être vue avec tous les atouts que peut apporter le Cloud mais aussi les différents médias. En effet, avec la prolifération des terminaux mobiles de type PDA, la BI prend alors une nouvelle dimension. Les applications sur mobiles permettant de restituer les données du datawarehouse sont prêtes et si l’on couple ces applications avec la géo localisation – généralement en standard sur ces terminaux – la restitution des informations devient alors beaucoup plus ciblée et plus pertinente.

Les exemples d’utilisation sont très nombreux . Imaginons un manager qui arrive dans une agence de son groupe et qui, d’un simple clic sur son téléphone, peut obtenir immédiatement les données du pays, de la zone ou plus précisément, de l’agence où il a été géo localisé. Il en va de même pour les commerciaux qui peuvent en quelques clics obtenir directement des informations sur leur clients en arrivant à leur RDV. Couplé à la CRM de l’entreprise, je vous laisse imaginer toutes les possibilités qui s’offrent alors à ces nouveaux utilisateurs de la BI 2.0.

Simples à mettre en œuvre, les technologies sont maintenant maîtrisées; évolutives, le cloud offre des perspectives de puissance et de performance extrêmement intéressantes; et à la pointe, ces solutions profitent au maximum des différents modules des appareils mobiles et des technologies informatiques.

Quelles que soient les idées qui ont pu émerger à la lecture de ces quelques lignes, n’hésitez pas à me contacter. Nous trouverons forcément une solution. Je vous invite d’ailleurs à retrouver nos offres business intelligence et mobilité sur notre site web pentalog.fr.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.