Facebook EmaiInACirclel
Externalisation IT

Après la certification ISO, Pentalog prend le virage du CMMI pour renforcer la qualité de ses développement offshore/nearshore

Aleth Delcenserie
Aleth Delcenserie
Chief Quality Officer
(Associée Fondatrice)

Depuis décembre 2008, Pentalog et Pentalog Technology (notre joint-venture avec Ausy) sont certifiés ISO 9001 pour leurs sites de Brasov, Bucarest et Sibiu, de même que Pentalog Iasi et Pentalog Chisinau.
Le certificat ISO, triannuel, a été obtenu sur la base d’un audit principal qui a permis de contrôler les pratiques du groupe en matière de recrutement, formation, ventes et marketing, gestion des fournisseurs… ainsi que l’organisation projets de nos plateaux de développement et de testing de Brasov et Chisinau. Il est renouvelé par deux audits de suivi, lesquels auront permis, après trois ans, de vérifier l’alignement de l’ensemble de nos sites de développement offshore d’Europe de l’Est.
Le plateau vietnamien de Hanoi, qui n’était pas encore créé en 2008 mais dont les pratiques sont depuis sa création, alignées sur le référentiel du groupe, devrait quant à lui intégrer le périmètre du certificat 2011-2013.

Le fait d’entrer dans une démarche de certification ISO a permis à Pentalog de progresser très rapidement et très fortement sur le management de ses process de travail, et les améliorations apportées par la mise en place du système qualité ont été maintes fois reconnues par nos clients.
Si, pour certains d’entre eux, la rigueur que nous apportons, dans la formalisation de spécifications et de plans de tests détaillés ou dans la tenue de réunions régulières d’avancement ou d’arbitrage, semble parfois une peu lourde, in fine, les différences sont néanmoins incontestables quant à la transparence dans le suivi des charges consommées et de la qualité livrée, entre des projets alignés sur notre référentiel et ceux pilotés à vue, le nez dans le guidon.
Prendre le temps de réfléchir, savoir reculer pour mieux sauter (passer plus de temps dans les phases de conceptualisation plutôt que faire vite, défaire, et refaire et finalement perdre du temps et de l’argent), c’est tout simplement ce que propose Pentalog au travers de l’organisation de ses projets clients. En fonction du contexte du projet, de la méthodologie de réalisation, l’implémentation est adaptée, mais les principes fondamentaux demeurent.

L’implémentation adaptée de processus institutionnalisés, c’est aussi ce que prévoit le modèle CMMI vers lequel nous orientons à présent notre référentiel, ceci dans le cadre spécifique du développement informatique et à un degré de définition plus fin.

Depuis un an déjà, nous avons commencé à orienter notre système de management de la qualité dans cette direction, au travers des cursus de formation que nous dispensons à nos chefs de projets et teams leaders et plus d’une soixantaine d’entre eux ont déjà pu suivre ces cours de bonnes pratiques, tant liées au cycle de réalisation qu’aux activités de suivi de projet et de management d’équipe.

Comme je le disais en réponse au post d’Aymeric, tous nos project leaders ont compris et intégré, avec efficacité, ces bonnes pratiques à leur management quotidien, au fur et à mesure, afin que les changements ne soient visibles côté clients que dans les bénéfices qu’ils leur apportent.

Les 29 et 30 novembre, Pentalog et Pentalog Technology Sibiu, puis le siège d’Orléans le 6 décembre, se présenteront donc à l’audit de suivi n°2 (avec succès je l’espère 🙂 ), puis nous nous lancerons dans un nouveau plan triannuel d’améliorations, plus orienté CCMI, et c etoujours à l’échelle globale de l’entreprise. Car à Pentalog, notre certification qualité est bel et bien le fruit d’une politique volontariste de l’ensemble de la Direction du groupe, la confirmation des pratiques tangibles, systématiques et intégrées à l’ensemble de la compagnie et un pilier incontestable de notre croissance.


Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.