Facebook EmaiInACirclel
Externalisation IT

De retour de Pologne

PentaGuy
PentaGuy
Blogger

Mircea, Frédéric et moi avons passé quelques jours en Pologne la semaine dernière, pour tenter de répondre à la problématique de l’accélération de notre développement en Allemagne et Autriche. Ce que nous y avons découvert est très intéressant : des formations de haut niveau, un grand nombre d’étudiants avec une part non négligeable de germanophones (du moins par rapport à la Roumanie), des interlocuteurs très pro, tous parfaitement anglophones, un environnement économique des plus dynamiques.

A Wroclaw, 700.000 habitants, 4ème ville du pays par sa taille, 700 diplômés du cursus IT & Management de l’Université Polytechnique arrivent chaque année sur le marché du travail, auxquels s’ajoutent un millier de diplômés de la Faculté d’Electronique (profils télécom, hardware, etc.). L’université de Wroclaw dispose même de son propre incubateur, qui a soutenu le lancement de pas moins de 130 start-ups sur les 8 dernières années ! La ville héberge un centre de R&D Nokia Siemens Networks qui emploie 1.500 personnes (le plus grand en Europe), sans parler de la présence d’acteurs comme Volvo IT, IBM, Google, etc. Impressionnant… A Varsovie, Samsung a recruté 400 jeunes diplômés de la Faculté d’Electronique et d’IT en moins de 3 ans. La politique partenariale de l’Université avec le monde de l’entreprise prépare efficacement ses étudiants à leur entrée dans la vie active, dans le cadre par exemple de travaux menés au sein d’un Lab créé en collaboration avec la filiale locale de l’Allemand T-Mobile.

Comme Fred l’explique dans son article, la tendance est au rapprochement géographique des intervenants nearshore par rapport au client, pour permettre une plus grande compréhension et implication du prestataire dans la stratégie et le métier propres au client. Et dans ce cadre, le fait de parler la même langue est d’autant plus primordial et justifie les tarifs plus élevés de pays comme la Pologne ou la République Tchèque. Les facilités administratives (la Pologne est membre de l’espace Schengen) bénéfiques aux interventions sur site en zone germanophone d’ingénieurs polonais, font aussi que les Allemands sont prêts à payer un peu plus cher. Par ailleurs, une évidente proximité culturelle m’a à certains moments donné l’impression d’être en Allemagne. Et il n’est pas impossible que ce pays présente des opportunités en termes de francophonie également.

Vous l’aurez donc compris, Pentalog a plutôt été séduit par l’alternative polonaise. Certains éléments sont encore en cours d’analyse plus poussée, mais nous devrions d’ici quelques semaines être en mesure de faire un choix entre un premier site en Pologne et un cinquième site en Roumanie, qui est d’ailleurs susceptible de rejoindre à son tour l’espace Schengen en 2011… C’est reparti pour une nouvelle aventure est-européenne 🙂

Wroclaw by night :

Plus de photos ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.