Facebook EmaiInACirclel
Externalisation IT

Journée de la francophonie 20 mars 2013

Cosmina Trifan
Cosmina Trifan
Chief Marketing Officer

« A l’époque de mon Erasmus de français à Barcelone on m’a demandé pourquoi la Roumanie est considérée un pays francophone du moment où le français n’est pour nous ni la langue maternelle ni celle administrative. A ce moment-là j’ai pris conscience du fait que la francophonie est pour nous, les Roumains, plutôt la variante écrite avec majuscule (Francophonie) qui renvoie aux pays ayant le français en partage. Pourquoi donc ? 

Nous avons certes emprunté à la France tout au long de notre histoire des modèles culturels et des manières de vivre, nous avons calqué nos mots roumains d’après le français et envoyé nos jeunes à Paris pour faire les études et la Révolution au XIXe siècle. Juste retour des choses nous avons offert à la France les sculptures de Constantin Brancusi et les romans en couleur de Panaït Istrati, le théâtre absurde d’Eugène Ionesco et plus récemment le talent cinématographique de Radu Mihaileanu. Notre Francophonie culturelle s’enrichit à présent de deux composantes essentielles. D’un côté le bilinguisme déjà institutionnalisé dans les filières bilingues des universités et des lycées roumains. De l’autre la créativité alliée à l’esprit entrepreneur qui existe depuis plusieurs années dans les implantations des compagnies françaises en Roumanie.

Pentalog est un bon exemple pour illustrer tout ce mix de création, de communication et de culture, basée sur la Francophonie comme partage et piste d’amélioration. Nous y parlons le français chaque jour et pas n’importe quel type de français mais la langue technique des projets IT, la langue des réunions, des contrats commerciaux et des manières de convaincre. Nous y faisons des cours de français suivant les normes établis par le Cadre Européen Commun de Référence et avec des objectifs d’apprentissage et d’évolution bien établis. Pour certains le français devient, plus qu’une langue, un horizon de liberté.

C’est donc avec un grand plaisir que le 20 mars nous les Pentaloguiens ferons une rencontre francophone censée enivrer tous les sens : musique française tous genres confondus, arts visuels et délices culinaires seront au rendez-vous. Ce sera l’occasion de passer un bon moment ensemble et de fêter le fait que nous sommes différents des autres, à savoir Francophones ! »

Merci Alexandra Sandu pour tes jolis mots !

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.