Facebook EmaiInACirclel
Externalisation IT

Vers une solution de vidéo conférence HD à Pentalog ?

PentaGuy
PentaGuy
Blogger

Il y a un an, je postais ce billet : Pentalog travaille à la réduction de son émission de CO2 par ses déplacements. Nous avançons dans ce projet, il est temps de faire le point.

Pendant cette année, nous avons étudié des solutions packagées dont le budget était « occidental ». Nous avons également testé des caméras mais la qualité de l’image n’était pas suffisante.

En 2009, nous avons utilisé de manière soutenue une solution d’audio conférence et cela de manière plus intensive depuis que nous avons repris la gestion de notre Centrex (internalisation). D’après les statistiques calculées, il y a en moyenne 450 conférences par mois pour une durée moyenne de 26 minutes (depuis le mois de septembre 09 et le mois de Janvier 10). Quand nous avons besoin de la vidéo (revue de direction, formation, …) nous utilisons Yahoo ou Skype mais le faible niveau de qualité ne nous aide pas. Cette vidéo est surtout utilisée comme validation de présence.

Ces études, les tests et des vidéos basse définition nous ont permis d’affiner notre besoin. Il nous faut une solution avec les caractéristiques suivantes :

  • Organisation de vidéo conférences HD. Je ne pense pas automatiquement à de la télé-présence (échelle 1) mais quelque chose qui s’en rapproche.
  • Organisation de réunions vidéo dans un environnement cloisonné pour l’occasion (salle de discussion – petite salle de réunion).
  • Tournage d’interviews de groupe ou individuelle pour alimenter en contenu Pentalog TV.
  • Les caméras doivent être PTZ (pan / tilt / zoom). Cela signifie qu’elles peuvent être pilotées sur les 2 axes et sont équipées d’une optique permettant le zoom. L’intérêt d’une caméra fixe est limitée.
  • La consommation en bande passante doit être limitée pour ne pas essouffler trop rapidement notre infrastructure à chaque vidéo conférence. On compte pour cela sur des protocoles standards vidéo comme le H.264 qui nous permettra aussi de l’interopérabilité.

Récemment de nouveaux modèles sont arrivés sur le marché à des prix « raisonnables ». Je redonne une impulsion à ce projet en interne pour que l’on puisse enfin réduire notre empreinte carbone sur le poste des déplacements en avion.

Après ces quelques mois d’analyse du marché, je me demande s’il n’y a pas la place sur ce marché pour des solutions intermédiaires qui se situeraient entre Skype et Polycom / Cisco / Tandberg.


3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.