Facebook EmaiInACirclel
Externalisation IT

Pentalog et le Pays du Soleil Levant

PentaGuy
PentaGuy
Blogger

Voilà deux ans déjà que Pentalog s’est implanté au Vietnam, à Hanoi. Le groupe était arrivé à un point où son offre se devait d’être complétée par des services « extreme low cost ». A l’époque où nous avons mené notre étude d’implantation, le Vietnam avait été mis en concurrence avec la Chine. Notre choix final a été guidé par une proximité culturelle et linguistique plus marquée par rapport à la France et l’assurance de pouvoir accéder à des ressources de très haut niveau plus facilement. La pari est réussi, puisque nous avons aujourd’hui une soixantaine de collaborateurs à Hanoi, tous anglophones, et à 50% aussi francophones, qui travaillent pour des clients tels qu’Altadis (groupe Imperial Tobacco), aussi bien que sur des projets d’innovation dans le cadre de Pentalabbs. Aujourd’hui nous estimons que notre positionnement vietnamien, low cost mais sur des prestations d’ingénierie à haute valeur ajoutée, bénéficiant de tout le système et de toute l’organisation Qualité mis en place au niveau du groupe, constituerait également une réponse satisfaisante aux attentes du marché nearshore en Asie, et notamment du marché japonais.

L’outsourcing japonais représentait selon Gartner un CA de 4 milliards d’USD en 2009, dont plus de la moitié correspond à des prestations de développement de logiciel embarqué. Les fournisseurs des Japonais sont avant tout chinois et indiens bien sûr, mais la part de marché vietnamienne (en 3ème position derrière les 2 géants) tend à s’accroître, alors que celle de l’Inde recule depuis 2007. Les prestataires IT vietnamiens travaillent en fait surtout pour le Japon, mais les services vendus se cantonnent souvent à du testing. C’est là que nous nous différencions de la concurrence locale : nous sommes en mesure de fournir des services de développement (IS & embedded systems) de haut niveau, dans le cadre de grands projets.

S’implanter au Japon ne sera pas une mince affaire. C’est la première fois que nous allons nous confronter à un tel gouffre culturel et linguistique. Mais notre expérience passée, multiculturelle et multilingue (français, anglais, roumain, russe, allemand, vietnamien, hébreu, …) sera un gros atout. Il va nous falloir rapidement identifier un futur associé local, doté d’une double culture européano-nippone ou vietnamo-nippone et d’une véritable motivation entrepreneuriale. Nous lançons les recherches dès à présent.


4 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.