Facebook EmaiInACirclel
Vie d’entreprise

Aymeric Libeau : Pentalog laisse des traces d’ADN

Cosmina Trifan
Cosmina Trifan
Chief Marketing Officer

« Once a Pentaguy, always part of the team, » ce n’est pas seulement une tag-line, mais la vérité.

Il nous arrive que des personnes avec d’excellentes qualités nous quittent, mais qui resteront des Pentaguys pour toujours.

C’est ce dont je voulais vous parler dans cet article, de l’investissement de Pentalog dans le progrès collectif. Nous avons toujours misé sur l’équipe, que ce soit avec nos clients ou avec nos Pentaguys, c’est pour toutes ces raisons, que les relations nouées vont au-delà d’un contrat et durent pour toujours.

Pentalog est un projet de vie. Pour moi, l’aventure a commencé en 2010, et m’a permis de me former autant au niveau professionnel, que personnel. Les valeurs qu’on y apprend : la transparence, le partage, l’esprit d’équipe, nous permettent de grandir dans un contexte sain et d’y rester.

Mais surtout, Pentalog c’est un cadre de travail formidable, qui permet d’apprendre très vite, et est idéal pour des personnes dynamiques qui ont envie de se dépasser, croyez-moi, on ne s’ennuie jamais. (merci, Fred)
Certains ont quitté le nid pour devenir entrepreneurs ou pour suivre d’autres aventures, mais les liens crées sont tellement forts, qu’ils resteront toute leur vie des Pentaguys.

La première personne dont je voulais vous parler est Aymeric Libeau, un vrai Digital Activist, un collègue, un ami. Une personne altruiste, toujours à l’écoute, dans le partage et qui a tout misé sur l’équipe, pour nous intégrer, nous former et nous pousser vers le haut.

Tous ceux qui ont travaillé avec Aymeric en tant que collègues ou clients savent de quoi je parle.

Aymeric Libeau : Pentalog laisse des traces d’ADN

Aujourd’hui, Aymeric s’est lancé dans une nouvelle aventure entrepreneuriale Transition-One, qui a pour ambition de rendre la voiture électrique abordable pour tout le monde, en adaptant la voiture thermique avec un moteur électrique. Mais il reste un Pentaguy, il en parle et partage son expérience à chaque occasion.

Le défi personnel de Aymeric avec Transition-One, économiser 1 million de tonnes de CO2 sur les déplacements de voiture !

Avec Pentalog depuis les débuts

Fraîchement diplômé en informatique et après un passage à l’armée pour effectuer son service militaire en ex-Yougoslavie comme soldat des Nations Unies, Aymeric rejoint Pentalog pour lancer la filiale informatique de l’entreprise, Pentalog High Tech. Cette rencontre signe les débuts de Aymeric dans l’entrepreneuriat, ainsi qu’une collaboration de plus de 25 ans avec Pentalog.

« Ce qui m’a plu dans Pentalog, c’est Pentalog ! » A. Libeau

Une fois la filiale développée, il part avec Frédéric Lasnier pour ouvrir le premier « Lab » de l’entreprise à Brasov en Roumanie, qui deviendra le premier delivery center nearshore de développement informatique du groupe.

« Je me souviendrais toujours des premiers jours dans les locaux de Saint-Jean-de-Braye à côté d’Orléans, et ce qu’est devenu Pentalog aujourd’hui. »

Poussé par Pentalog, et l’envie de relever de nouveaux challenges, il renouvellera l’expérience à l’international avec l’ouverture d’un nouveau delivery center situé à Hanoi au Vietnam, au moment où le secteur IT avait les yeux tournés vers l’Afrique du Nord. Une nouvelle prise de risque, toujours pour répondre aux attentes de nos clients qui souhaitent collaborer avec des équipes compétentes avec les coûts de l’offshore.

« On va le faire non pas parce que c’est facile, mais parce que c’est difficile. »

Une aventure avant tout humaine

Pourtant, si vous discutez avec Aymeric de Pentalog, il vous parlera tout aussi facilement des relations qu’il a nouées avec les équipes, que de ses nombreux souvenirs et anecdotes.
Il faut dire qu’en plus de 25 ans, il s’en est passé des moments mémorables à Pentalog, que ce soit au cours de projets, que lors d’évènements.
Des évènements qui laissent des traces comme décembre 1999 qui marque le premier voyage en Roumanie sous la neige pour ouvrir une nouvelle agence : On est parti à 4 pour la Roumanie, il neigeait en arrivant. Quand on arrive enfin à l’hôtel, il faisait 32°C dans les chambres, on a tous dormi les fenêtres ouvertes, mais j’avais la conviction qu’on était là pour faire quelques choses d’extraordinaires.

Malheureusement quelques jours après leur départ en Roumanie, la tempête qui traverse la France soulève le toit des bureaux à Orléans. C’est une épreuve pour l’équipe qui cherche à se développer à l’étranger, alors que son activité principale est touchée. Mais l’équipe soudée se relèvera, comme toujours, après chaque période d’incertitude.

Aymeric Libeau : Pentalog laisse des traces d’ADN

On peut également mentionner, l’organisation des 10 ans de Pentalog toujours en mode DIY avec des clients, où Aymeric s’est improvisé Chef, en cuisinant pour une quarantaine d’invités, avec Ludo et Greg au service. Lancez-le sur le sujet, vous verrez, il vous récitera en détail le menu qui leur a concocté, comme si tout s’était déroulé hier.

« Il faut connaître intimement les choses pour les faire. On préfère faire les choses par nous-mêmes, plutôt que de faire appel à une agence. »

Pour ma part, ce sont les ateliers de consulting suivis souvent par des ateliers de cuisine agile qui m’ont le plus marqué. Aymeric a été le premier a amené la notion d’agilité au sein de Pentalog. Pour nous aider à nous « agiliser » et à mieux comprendre les principes agiles, les ateliers de cuisine étaient le plus ludique.

Transition-One : son nouveau challenge professionnel

Cette nouvelle aventure entrepreneuriale, Transition-One, naît de la réflexion d’Aymeric de son impact sur la société et sur l’environnement. Comment on peut réduire massivement et rapidement les émissions de CO2 des véhicules.

« Comment je vis ma vie, quel impact j’ai sur l’environnement ? »

Pour réussir la transition écologique, il faut mettre le paquet, ce qui n’est pas le cas actuellement.

Pendant un an, il travaille alors sur ce projet en parallèle de son activité chez Pentalog, qui consiste à innover avec ce que l’on a d’existant et donc transformer des voitures thermiques en voitures électriques. Cette période est le temps de mieux connaître le sujet, de travailler dessus pour présenter dans un premier temps son idée à son entourage. Transition-One est donc une solution pragmatique, pour passer d’une période à une autre, comme Aymeric nous le précise.

Mais le challenge est là, la prise de risque aussi, autant d’ingrédients qui ont aidé Aymeric à se lancer dans ce nouveau projet. Il commence à chercher du financement, à rencontrer de nouvelles personnes intéressées par le projet, à concevoir un premier prototype de voiture électrique. Rapidement, Transition-One devient une équipe qui souhaite impacter collectivement et positivement, en permettant de commencer la conversion électrique des voitures afin d’avoir un parking automobile à 100% électrique avant 2040.

Aymeric Libeau : Pentalog laisse des traces d’ADN

Même aux rênes de l’une des startups les plus prometteuses du secteur, Aymeric n’en reste pas moins un membre actif de Pentalog. Toujours membre du Conseil d’Administration, il suit toujours l’aventure de Pentalog de prêt et collabore même avec les équipes SkillValue, le service de Talent Sourcing de notre plateforme. Il souhaite également développer l’infrastructure IT de Transition-One avec une équipe externalisée de Pentalog, car l’externalisation c’est une relation de confiance. Une relation de confiance de plus de 25 ans, avec des équipes dont il connaît les process et les compétences.

Après toutes ces années, Aymeric est toujours un porte-parole de Pentalog et restera une des figures emblématiques du groupe, qu’on est toujours heureux de voir passer le pas de la porte.

« Quand on quitte Pentalog, on fait toujours partie de l’équipe. »

Cette année, Transition-One vient de passer un nouveau cap en participant un changement de la réglementation française et qui leur permet de faire homologuer le rétrofit des modèles de voiture électrique. Grâce à ses homologations, la startup va enfin pouvoir passer à l’action et convertir ses premières voitures thermiques en voitures électriques !

Vous aussi vous vous êtes autant épanoui au dans une entreprise au cours de votre parcours professionnel ? Dans cette nouvelle série d’articles, nous vous invitons à mieux connaître les personnes qui ont façonné Pentalog, mais qui ont également été marquées par leur expérience parmi nous.

(À suivre, le second épisode de la série arrive bientôt !)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.