Facebook EmaiInACirclel
Externalisation IT

Pentalog ouvre sa 5ème unité de production en Roumanie et double sa capacité de recrutement (communiqué, demain sur Pentalog.fr)

Frédéric Lasnier
Frédéric Lasnier
Chief Executive Officer

Face à l’explosion de la demande de services nearshore ces derniers mois, le Groupe Pentalog a décidé d’ouvrir sa 5ème unité de production en Roumanie. Pentalog a retenu la ville de Cluj, le plus important plateau universitaire du pays après celui de Bucarest où sont déjà présents le Groupe Emerson, Siemens, Nokia, HP, Endava, Iquest, Continental…

Pentalog fait face depuis quelques semaines à une violente augmentation de la demande du marché pour ses services de nearshore européen. Le groupe, qui compte 630 collaborateurs fin janvier et a recruté plus de 200 personnes en 2010 avait jusqu’ici prévu une augmentation similaire de son effectif en 2011. Mais le nombre de nouvelles signatures (8 nouveaux clients et 11 projets) sur les 6 premières semaines de 2011, de même que les ouvertures de discussions nouvelles l’amènent à bouleverser ses plans et à prévoir un doublement de la capacité de recrutement par la création de sa 5ème unité de production roumaine. Il s’agira de la 7ème dans le monde (Pentalog est également présent au Vietnam et en Moldavie), au côté de quatre agences commerciales à Orléans, Bucarest, Francfort et Tel Aviv.

«Nous évaluons actuellement les raisons de cette accélération de la demande et envisageons 2 pistes » a déclaré Frédéric Lasnier, Président Directeur Général de l’entreprise. « Les récents événements intervenus sur la rive sud de la Méditerranée ont amené vers nous deux clients habituels des entreprises marocaines et tunisiennes. La géopolitique du nearshore vient de connaître une modification brutale et nous avons du retarder encore l’ouverture d’un site au Maghreb ». Mais la raison qui semble la plus convaincante tient plutôt à la situation de pénurie grandissante sur le marché des ressources humaines IT en Europe et en France en particulier. Des entreprises leaders de leurs secteurs d’activité ne parviennent plus à recruter laissant imaginer ce qui se passe dans le tier 2, le tier 3 et surtout dans les SSII françaises. Selon Frédéric Lasnier nous revenons à la situation de 2006-2007 lorsque l’essentiel de la demande qui s’exerçait sur le nearshore s’expliquait par des tensions capacitaires.

Pentalog, qui est le premier acteur du conseil et des services de Roumanie et Moldavie (les deux pays sont frontaliers et parlent la même langue), avec plus de 500 collaborateurs sur les 630 que compte le groupe, a choisi la ville de Cluj deuxième plateau universitaire du pays après Bucarest et envisage d’y recruter 100 à 150 collaborateurs, conformément aux pratiques du groupe, d’ici à 2 ou 3 ans. En cumulant ce potentiel aux autres villes d’implantation, la capacité annuelle de recrutement du groupe pourrait atteindre 400 personnes dès 2011. Les phases aval du recrutement sont confiées à Peoplecentric, actif stratégique du Groupe sur le marché du recrutement, leader du recrutement IT en Roumanie et en passe de le devenir en France. Dans ces deux pays, PeopleCentric estime avoir une capacité de recrutement annuelle de 1000 collaborateurs utilisée à 50% environ aujourd’hui.
Ajoutons que 18% de 21 millions de roumains sont francophones, plaçant la Roumanie loin devant les pays du pourtour méditerranéen en nombre de locuteurs de langue française. La ville de Cluj, anciennement nommée Klausenbug, haut lieu de culture germanique, sera également un atout de taille sur le marché allemand.

Pentalog entend par ces nouveaux moyens rester le leader européen du nearshore et soutenir la croissance de la demande sur ses deux marchés de référence que sont la France et l’Allemagne.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.